Test utilisateurs : Le guide

UserTestingGuide.png

https://uxdesign.cc/the-ultimate-user-testing-guide-5932c718827a

📌 ARTICLE vraiment trùs complet sur les test #utilisateurs.

J’aime beaucoup les tips de fin :

La plupart des suggestions ci-dessus sont des compétences qui nécessitent de la pratique. Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire sans pratique :

Avoir un prototype qui s’explique de lui-mĂȘme
Commencez par avoir un bon prototype et montrez-leur ce que vous avez sans leur expliquer. Plus vous aurez Ă  expliquer, moins vous comprendrez ce qu’ils comprennent par eux-mĂȘmes et ce qui est pertinent.

Préparez les bonnes questions
Si vous ne savez pas de quoi parler Ă  vos examinateurs, voici un moyen simple de leur poser quelques bonnes questions :
Déterminez quel est votre objectif avec le produit (dans le monde idéal) et trouvez autant de raisons que possible pour lesquelles le produit pourrait ne pas atteindre cet objectif.
Soyez honnĂȘte et posez-vous des questions comme « les gens le comprendront-ils vraiment » ou « y verront-ils une valeur », etc. en fonction de l’objectif. Au cours de l’entretien, ne posez pas ces questions directement, mais essayez plutĂŽt de comprendre leur modĂšle mental afin de pouvoir y rĂ©pondre.

« Ne vous inquiétez pas de dire quelque chose de négatif »
En disant cela au dĂ©but de l’entretien, les personnes interrogĂ©es se sentiront plus Ă  l’aise pour dire ce qu’elles pensent sans essayer de le formuler gentiment. Vous voulez la vĂ©ritĂ©, vous l’obtiendrez.

« Ce n’est pas un test UX »
Je suis tombĂ© sur des personnes interrogĂ©es qui ont dĂ©jĂ  fait des tests utilisateurs et qui, pour une raison quelconque, pensent qu’elles sont censĂ©es donner leur avis sur la conception des UX (c’est-Ă -dire « cette ECC devrait ĂȘtre plus Ă©levĂ©e »). J’essaie de dĂ©samorcer cet Ă©tat d’esprit en leur faisant savoir qu’il ne s’agit pas d’UX, mais plutĂŽt de leur opinion personnelle.

Pause gĂȘnante
Une fois que vous avez Ă©tabli un rapport, ne pas dire dĂ©libĂ©rĂ©ment quelque chose les mettra un peu mal Ă  l’aise et ils essaieront de combler le silence en parlant davantage. Cela vous donne des histoires supplĂ©mentaires.

« OĂč pourriez-vous imaginer ce produit dans votre vie »
Cela les fait rĂ©flĂ©chir Ă  la façon dont votre produit pourrait enrichir leur vie. Ils n’ont peut-ĂȘtre pas de rĂ©ponse dĂ©finitive, mais ils peuvent vous donner des idĂ©es d’amĂ©lioration.

« Que faites-vous actuellement pour atteindre [la solution de votre produit] ? »
Comprendre les outils et les habitudes actuelles de vos utilisateurs peut vous donner un aperçu du monde dans lequel ils vivent. Je commence gĂ©nĂ©ralement l’entretien en leur demandant leurs solutions actuelles, c’est-Ă -dire « comment trouveriez-vous actuellement une assurance appropriĂ©e » dans le cas d’un produit liĂ© Ă  l’assurance.

« Citez trois choses que vous aimeriez ajouter ».
N’utilisez pas ceci comme une suggestion de nouvelles fonctionnalitĂ©s ! L’objectif de cette question est de leur faire imaginer ce qui pourrait ĂȘtre mieux dans l’expĂ©rience en gĂ©nĂ©ral et pourrait vous montrer les fonctionnalitĂ©s dont vous n’avez pas besoin.

« Comment la dĂ©cririez-vous Ă  quelqu’un d’autre ? »
C’est un classique, mais il leur permet de rĂ©capituler ce qu’ils ont vu et de l’exprimer avec leurs propres mots. Ils parleront principalement des parties qui les concernaient et ne mentionneront pas ce qu’ils n’ont pas trouvĂ© intĂ©ressant.
S’ils disent quelque chose comme « mon ami serait intĂ©ressĂ© / comme ceci », ne faites pas attention. Ils ne sont pas leur ami et vous n’interviewez pas leur ami, vous leur parlez pour que seule leur expĂ©rience soit pertinente. Si vous vous demandez s’ils achĂšteraient un produit et combien ils paieraient pour cela, ne demandez pas. Vendez tout de suite, seul le fait de mettre de l’argent derriĂšre vous peut vous assurer que les gens apprĂ©cient rĂ©ellement votre produit.


#UserTest #Tips #cmondary